Plan de relance de l'Alternance

Existe-t-il des aides spécifiques en cas d’embauche d’un alternant reconnu travailleur handicapé ?
23 Juillet 2021

 

Oui, les entreprises peuvent bénéficier des aides à l’embauche d’alternants prévues dans le cadre du Plan de relance (voir la question « Quelles sont les nouvelles aides pour les entreprises qui recrutent des alternants ? ») et d’aides spécifiques versées par l’AGEFIPH.

L’AGEFIPH propose plusieurs types d’aides :

  •  L’aide majorée à la conclusion d’un contrat de professionnalisation ou d’un contrat d’apprentissage. Versée en cas d’embauche d’un alternant en situation de handicap entre le 11 mai 2020 et le 28 février 2021, elle peut atteindre 4 000 € en pour un apprenti, 5 000 € pour un salarié en contrat de professionnalisation. Son montant est forfaitaire et varie en fonction de la durée du contrat de travail. Cette aide temporaire est cumulable avec les autres aides de l’AGEFIPH et avec l’aide exceptionnelle de l’État versée dans le cadre du Plan de relance.
  • L’aide exceptionnelle de soutien à l'emploi d'une personne handicapée en contrat de professionnalisation ou en contrat d’apprentissage. Ouverte aux entreprises de moins de 250 salariés, celle-ci est attribuée en cas de poursuite au-delà du 31 août 2020 du contrat en alternance conclu avec une personne en situation de handicap avant le 30 mai 2020. Son montant dépend du type de contrat en alternance et de l'âge du bénéficiaire :

Pour un contrat de professionnalisation :

- 1 500 € pour un alternant âgé de moins de 40 ans ;
- 2 000 € pour un alternant âgé de plus de 40 ans et jusqu'à 50 ans ;
- 3 000 € pour un alternant âgé de plus de 51 ans.

Pour un contrat d’apprentissage :

- 1 500 € pour un apprenti âgé de moins de 18 à 21 ans ;
- 2 000 € pour un apprenti âgé de plus de 21 à 35 ans ;
- 2 500 € pour un apprenti âgé de plus de 35 ans.

À noter : les aides versées par l’AGEFIPH évoluent fréquemment. Pour connaître les aides applicables, consulter le site internet www.agefiph.fr